Ma disponibilité à toujours vouloir aider les autres a causé ma disparition

L'orient le jour

Admin

Enforced Disappearance

Viewed : 13

Des milliers de personnes ont disparu pendant la guerre du Liban. Leur sort reste inconnu. Dans le cadre du projet « Fus'hat amal » *, nous publions le portrait de l'un d'eux.

Mon nom est Issam. J'aimais travailler de mes mains. Le meilleur moment de la journée était celui que je passais avec ma mère pour l'aider à s'occuper du jardin. On disait que j'étais du genre qui n'épargne aucun effort pour venir en aide aux autres. C'est ce qui a d'ailleurs mené à ma disparition. C'était en 1982, lors de l'invasion israélienne. Le fils de mon meilleur ami était très malade et avait besoin de soins immédiats. Malgré tous les avertissements, j'ai proposé de les accompagner, son père et lui, au cabinet du médecin à Souk el-Gharb. Je les ai déposés et j'ai repris la route vers Aley. Sur le chemin, j'ai été arrêté à un barrage mobile. C'était la dernière chose qu'on avait apprise de moi. J'ignorais qu'une demi-heure plus tôt, une fusillade a eu lieu à une fête d'anniversaire. C'est la raison pour laquelle le barrage a été installé de manière spontanée. J'y suis passé par pur hasard. Lorsque je ne suis pas rentré chez moi, à 18 h, ma famille a commencé à s'inquiéter et s'est mise à me rechercher. Des gens de notre village leur ont dit qu'ils m'ont vu assis sur le siège arrière de ma voiture avec quatre hommes étrangers. L'un d'eux conduisait la voiture à toute allure. Depuis, plus personne ne m'a jamais vu. Ma famille a gardé mes habits pendus dans l'armoire tels que je les avais laissés, attendant mon retour. Mon nom est Issam Faytrouni. Ne laissez pas mon histoire s'interrompre ici. * « Fus'hat amal » est une plateforme numérique qui rassemble les histoires des personnes disparues au Liban. Le projet est financé par le Comité international de la Croix-Rouge, l'Union européenne, le National Endowment for Democracy et la Fondation Robert Bosch. Des histoires d'autres personnes ayant disparu durant la guerre sont disponibles sur le site Web de Fus'hat amal à l'adresse: Source Link Si vous êtes un proche d'une personne disparue, vous pouvez partager son histoire sur le site du projet ou contacter Act for the Disappeared aux 01/443104, 76/933306.

Source Link

Blog Roll